Description

Annonceur: ITAB et INRAE
Lieu de travail: Colmar
Date d’émission de l’annonce: 20-10-2021
Présentation de la structure: Le raisonnement de l’usage du cuivre en viticulture est un enjeu de plus en plus présent dans le débat public national et européen. La viticulture se doit d’être exemplaire, et la viticulture bio en particulier. La recherche, le développement et les interprofessions viticoles se doivent de caractériser les stratégies bas-intrants cuivre pour mieux accompagner le changement de pratiques tout en maintenant la compétitivité des entreprises. Le projet Ecophyto BASIC (Bas Intrant Cuivre) a pour objectif d’étudier du point de vue agronomique, environnemental et économique les systèmes viticoles bio faiblement consommateurs de cuivre.
Objectifs: : L’objectif du stage est de faire une analyse de 2 millésimes contrastés des stratégies innovantes de réduction d’usage du cuivre et des performances de maitrise du mildiou de la vigne à l’échelle de la France.
Il s’agira de caractériser et de comprendre les conditions de mise en œuvre des stratégies innovantes et leur mise en perspective vis-à-vis des performances de dégâts de mildiou observés.
L’étape suivante est d’en déduire les freins ou blocages au déploiement des stratégies innovantes pour réduire l’usage du cuivre en viticulture. Nous nous intéressons aux différents leviers mis en œuvre, à leur combinaison, et à leur appréciation, ce qui passe par :
- Transcrire et intégrer les 38 enquêtes d’itinéraires techniques et relevés des pressions mildiou 2021 dans la BD constituée en 2021(20% max de temps du stage)
- Analyser et interpréter les enquêtes et les dégâts mildiou 2020 & 2021 (ex : statistiques descriptives & dynamiques ; quantitatives &qualitatives ; monovariées & multivariées)
- Participer à la vie du projet BASIC, interagir avec les partenaires (ITAB, GRAB, INRAE)
- Produire des résultats pour contribuer à l’écriture d’un article scientifique
Déroulement du stage :
1) Point bibliographique sur le cuivre viticole, les innovations réduisant l’usage des intrants viticoles, les méthodologies d’analyse des notations de dégâts de maladies cryptogamiques
2) Archivage, capitalisation, retranscription des 38 enquêtes des itinéraires 2021 réalisées par un collectif de partenaires du projet dans tous les vignobles français
3) Organiser les données pour permettre leurs analyses
4) Analyser et interpréter les données des enquêtes & des dégâts mildiou 2020 & 2021
5) Produire des résultats pour décrire les itinéraires et les dégâts mildiou 2021 de l’échantillon BASIC
6) Produire des résultats pour répondre aux objectifs du projet BASIC
7) Rédiger le rapport de stage
8) Produire les diapositives de soutenance du stage
9) Produire un prototype de fiche d’analyse des pratiques pour un futur recueil des résultats du projet Basic
Profil recherché: Niveau d'étude : master 2, écoles agri, écoles agro
Nous recherchons une personne ayant des compétences solides dans le traitement de données, et alliant rigueur du travail et précision. L’organisation, l’autonomie et les qualités relationnelles (ex : interaction avec les encadrants) seront particulièrement appréciées, ce d’autant plus si le travail de stage comporte du télétravail (en fonction de l’évolution des conditions sanitaires). Des connaissances en viticulture et en R seront un plus.
Type de contrat: Stage 6 mois
Date de démarrage : janvier 2022
Conditions: Indemnité : grille ITAB
Lieu de présentiel (convention d’accueil, 2j/sem. de télétravail possible) : UMR-LAE, INRAE Colmar
Contact: Paul-Armel Salaun, ITAB, agronome en charge de l’évaluation de la durabilité des systèmes, et responsable du pôle végétal
paul-armel.salaun@itab.asso.fr ; Marie.thiollet-scholtus@inrae.fr

Informations supplémentaires

Téléchargement le fichier